Publié le

SAM 2/12 – Rencontre Pédés

Affiche de l'évènement indiquant, sur un fond rose fuchsia qui permet de distinguer cinq phoques, les informations essentielles : date, heure et lieu de la rencontre.

ENFIN ! Les auteurs du livre Pédés, sorti en juin dernier aux éditions Points, arrivent à Lyon !

Invités par l’association Mémoires minoritaires, ils échangeront autour de leurs textes le samedi 2 décembre dans les locaux du Centre de documentation et de recherche sur les alternatives sociales (Cedrats) !

« Dans une société qui peine à lutter contre l’homophobie ambiante, la communauté gay est éreintée par ses luttes. Stigmatisée, insultée et tuée, elle est pourtant bien plus riche et complexe que les multiples préjugés à son encontre laissent penser. Avec la volonté d’amorcer une prise de conscience, ce collectif de huit militants, journalistes, écrivains et artistes explore les homosexualités masculines contemporaines en France. Ensemble, ils imaginent une nouvelle solidarité au sein des luttes gays. Comment se libérer des normes établies par la société, tout en faisant partie d’une communauté, elle aussi en prise avec des carcans patriarcaux, coloniaux et classistes ? Comment combattre les discriminations à l’extérieur comme à l’intérieur de la communauté homosexuelle ? Reflet d’une génération qui se construit en dehors de l’hétéronormativité, cet ouvrage se veut pédagogique, politique et fédérateur. »

Rencontre autour du livre Pédés
le samedi 2 décembre à 19h
au Cedrats
27 montée Saint-Sébastien
Lyon 1er

/!\ Le lieu est situé dans un quartier très pentu, avec des pavés !

Publié le

11/08 : Léa Rivière – L’Odeur des Pierres Mouillées

░L░’░O░d░e░u░r░ ░d░e░s░ ░P░i░e░r░r░e░s░ ░M░o░u░i░l░l░é░e░s░

L’association Mémoires Minoritaires et la librairie Ouvrir L’œil vous invite à une rencontre avec l’autrice Léa Rivière pour la sortie de son premier recueil ˜”*°•.˜”*°• L’Odeur des Pierres Mouillées •°*”˜.•°*”˜ aux éditions du Commun.

Au Brrrazero, c’était carrément notre livre de l’été, et on est sur que c’était le votre aussi !

« Avec L’odeur des pierres mouillées, Léa Rivière tisse des mondes dont on ne peut jamais vraiment dire s’ils ont toujours été là ou s’ils sont sur le point d’advenir. Elle fabrique des histoires qui mêlent traditions, science fiction, écologies trans, relations aux ancêtres et interdépendances des villages.

Du dialogue poétique qui flirte avec la performance à l’épopée wittigienne, Léa Rivière révèle une écriture précise et protéiforme, toujours au service de ce qu’elle nomme ‘travail narratif ’ : une manière de faciliter l’émergence de récits nécessaires à la vie de celleux qui occupent les interstices des narrations hégémoniques.

Léa Rivière est danseuse. Elle vit et travaille dans le sud du Massif central. »

░L░’░O░d░e░u░r░ ░d░e░s░ ░P░i░e░r░r░e░s░ ░M░o░u░i░l░l░é░e░s░
Rencontre avec Léa Rivière
˜”*°•.˜”*°• Animée par Arsène Marquis
Le mercredi 11 octobre à 19h
à la Librairie Ouvrir L’œil
18 Rue des Capucins
Lyon 1er

Publié le

SAM 23/09 : Joyce Rivière – Votre Monde en Cendre

Samedi 23 Septembre
19h
Au Brrrazero

𝐉𝐎𝐘𝐂𝐄 𝐑𝐈𝐕𝐈𝐄𝐑𝐄
𝑽𝒐𝒕𝒓𝒆 𝑴𝒐𝒏𝒅𝒆 𝒆𝒏 𝑪𝒆𝒏𝒅𝒓𝒆

Nous sommes très heureux-ses de recevoir une autrice dont le travail nous remue, nous brûle et nous interpelle.

« votre monde en cendres, c’est une poésie explosive et revendicative qui témoigne de la matérialité de nos luttes. C’est d’abord une langue érotique qui dit le corps dans son rapport à l’autre et à sa sensualité. C’est aussi une langue de la fierté face à la queerphobie, à la transmisogynie et aux violences systémiques. Enfin, c’est une langue trans puissante et assumée, traversée par la colère autant que par nos utopies collectives. votre monde en cendres est un recueil pour faire communauté sans effacer nos spécificités et nos tensions. Dans ce manifeste, Joyce Rivière tient ensemble la rage et la joie et fait entendre la force queer et libertaire qui se loge au sein de nos corps et nos sexualités. »

𝘦𝘥𝘪𝘵𝘪𝘰𝘯𝘴 𝘉𝘭𝘢𝘴𝘵

Illustration : Jade Dessine

Rendez vous à 19h dans l’âtre du Brrrazero pour une lecture de Joyce Rivière, en préambule à la soirée de soutien au Lobby Trans qui se tient le même soir à Grrrnd Zéro.

Samedi 23 Septembre
19h
Au Brrrazero
60 avenue Bohlen
Vaux en Velin
Tram T3 / Métro A

Publié le

17/08 – Goûter de rentrée !

L’association 𝐌𝐞𝐦𝐨𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐌𝐢𝐧𝐨𝐫𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 vous invite à venir fêter la réouverture annuelle du 𝗕𝗿𝗿𝗿𝗮𝘇𝗲𝗿𝗼, bibliothèque et centre d’archives LGBTQI située dans les locaux du Grrrnd Zéro à Vaulx en Velin.

Une occasion absolument unique de….

ೄྀ࿐ ˊˎ ….vous abonner ou vous réabonner à la bibliothèque pour repartir avec des livres ! Abonnement à prix libre valable un an.

ೄྀ࿐ ˊˎ ….vous repaître de gaufres aux saveurs étourdissantes.

ೄྀ࿐ ˊˎ ….faire coucou et vous présenter si vous souhaitez rejoindre l’asso et en apprendre plus sur nos missions.

Comme on ne fait pas les choses à moitié, on vous propose une programmation poétique entre la France et le Québec.

4 voix, 4 présences, 4 écritures qui se répondront et s’entremêleront.

Avec des lectures et des performances de:

ೄྀ࿐ ˊˎ Stéphanie Roussel (Montréal)

ೄྀ࿐ ˊˎ max lalalala (Lyon)

ೄྀ࿐ ˊˎ Rêvorient (Lyon)

ೄྀ࿐ ˊˎ Marilou Craft (Montréal)

Crédit: Clara Houeix

Marilou Craft œuvre à Tiohtià:ke/Mooniyaang (Montréal) comme artiste des mots, de la performance et de l’indiscipline. Certaines de ses courtes formes de création ont été publiées en revue et au sein d’ouvrages collectifs. D’autres demeurent inédites, partagées sur scène ou en ondes, seules ou accompagnées de musique improvisée, en solo ou en création collective : elle aime quand il fallait y être. En plus de sa pratique, elle a signé articles, essais, chroniques, conférences et prises de parole sur la marginalisation en milieu culturel, et travaille actuellement comme traductrice, dramaturge associée au Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et membre du comité de rédaction de la revue de poésie Estuaire. Pour en savoir plus sur ses activités : mariloucraft.com

Crédit: Juliette Mono

max lalalala bidouille les mots et parfois d’autres trucs, avec le zbeul à la direction artistique de sa vie. Ça parle de genre, de cabanes, de corps, de pansements et de tempêtes, en VO sous-titré soleil ou acab selon les jours.

Née en 1991 à Tiohtià:ke/Mooniyaang (Montréal), Stéphanie Roussel est une artiste indisciplinaire et acharnée. Elle écrit, enquête et édite, notamment comme directrice littéraire de la revue Estuaire. Son premier recueil de poèmes, La rumeur des lilas, est paru en 2018 chez Del Busso. Ses autres textes – essais, articles scientifiques, reportages, récits & poèmes – ont été diffusés dans des ouvrages collectifs, des revues, des zines et sur la scène. Ses projets en chantier concernent la domination adulte, la neurodiversité et la pauvreté. Pour lire ses réflexions et suivre ses activités :

https://www.instagram.com/tonitruante_/

Lectures en plein air sur ce bon vieux parking !
Première lecture à 16h30.
Deuxième lecture à 17h30.

Entrée à prix libre pour les artistes
+ adhésion à Grrnd Zéro à prix libre.

Le Dimanche 17 septembre 2023
de 15h à 19h
uu Grrrnd Zéro
60 avenue de Bohlen
Vaulx en Velin

NO CB ** CASH ONLY

Contact:

contact@memoiresminoritaires.fr
Evénement Facebook

Publié le

MAR 4/07 – Rencontre avec Alexandre Antolin

C’est l’été ! Pour son dernier évènement avant les vacances, Mémoires minoritaires est heureuse d’accueillir Alexandre Antolin, docteur en littérature, à l’occasion de la publication aux Presses universitaires de Lyon de sa thèse, Une censure éditoriale : Ravages de Violette Leduc !

Si ce titre ne vous parait pas être le plus connu de la bibliographie de l’autrice, sachez pourtant que, sans lui, point de Bâtarde ni de Thérèse et Isabelle ! Publié pour la première fois en 1955 chez Gallimard, le Ravages que vous avez peut-être eu l’occasion de lire n’a rien à voir avec le roman imaginé par Violette Leduc. Et pour cause : celui-ci a été tout à fait remodelé par sa maison d’édition, mal à l’aise vis-à-vis de la manière qu’a l’écrivaine d’y aborder les amours lesbiennes, le viol et l’avortement, et craignant aussi la censure. Ce qui n’a pas été sans effets pour la suite de la carrière littéraire de Violette Leduc…

La rencontre aura lieu le mardi 4 juillet à 19h, une fois de plus au Ponyo Café Vélo, au 21 rue de Bruxelles, à Villeurbanne (à proximité de l’arrêt de tram Condorcet, desservi par les lignes T1 et T4) !

À noter par ailleurs que la librairie La Gryffe tiendra une table de presse, sur laquelle seront vendus des exemplaires du livre d’Alexandre Antolin ainsi que plusieurs romans de Violette Leduc !

Publié le

Exposition : Marche des fiertés – de 1979 à aujourd’hui – Vernissage 01/06 18h30 Rize

Histoire de la Marche des fiertés à Lyon
1979-2023
.,¸¸,..,¸¸
,¸¸,.

À l’occasion de la Quinzaine des fiertés, l’association Mémoires Minoritaires donne à voir des images et témoignages de différents cortèges LGBTQI+ dans la Métropole de Lyon. Grâce à une collecte co-animée par le Collectif Fiertés en Lutte, des photographies de la Marche de 2022 seront mises en regard d’autres cortèges plus anciens datant pour certains de 1979. À l’issue de l’exposition, les photographies de la Marche villeurbannaise de 2022 rejoindront les archives municipales.

Et pour passer à l’action le 10 juin, vous pourrez participer à la Marche 2023 qui reliera la Manufacture des Tabacs au parc de la Tête d’or.

En partenariat avec la Dilcrah
,¸¸,.

Exposition du 30 mai au 10 juin
,¸¸,.

Vernissage le 1er juin à 18h30 au Rize
,¸¸,.

Événement Facebook : https://fb.me/e/Bl6aTWr0


Le Rize
23-25 rue Valentin-Haüy
69100 Villeurbanne

Ouverture du Rize
du mardi au samedi : 12h – 19h
le jeudi : 17h – 21h

Publié le

Exposition: Sous les paillettes, l’archive !

✧˚₊‧୭⁺‿︵
̜S̜͙o̧͙u̧̹s̹͙ ̧͙ļ̜e̜̟s̟͓ ̧͓p̧̨ą̹į̹l̨̨l̨͙e͙͙t͙͓t͓̜e̜̜s̜̟:̟̟ ̟̹
l̹͓’͓̹ą̹r̨̧ç̜h̜͓i͓̜v̜͓e͓̜s̨̜ ̨͙!͙̟‿︵⁺୭‧₊˚✧
̟ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹
̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹
✧˚₊‧୭⁺‿︵
Un an de collecte d’archives LGBTQI+
dans la Métropole de Lyon ‿︵⁺୭‧₊˚✧

̟̹ ̟̹ ̟̹

Mémoires Minoritaires est une association qui œuvre pour la transmission des mémoires LGBTQI+ (Lesbienne, Gay, Bisexuel·le, Trans, Queer et Intersexe) via la sensibilisation, la collecte, l’archivage, et la diffusion de documents – livres, archives, objets, témoignages.
̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹

Cette exposition se propose d’explorer la collecte réalisée par notre association en 2022. Elle invite également à penser les absences, à combler les manques et à ouvrir ensemble de nouveaux chemins de collecte dans les années à venir. Ces archives sont la première pierre d’un travail au long cours que nous espérons voir, un jour, prendre la forme d’un Centre des mémoires LGBTQI+ dans la Métropole de Lyon !
̟̹
̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹

✧˚₊‧୭⁺‿︵
PROGRAMME ‿︵⁺୭‧₊˚✧

̟̹
̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹

Sur inscription : https://demarches.toodego.com/inscription-a-des-evenements/mois-des-fiertes/

VERNISSAGE mardi 6 juin à 18h, suivi d’une conférence exceptionnelle de l’historien Todd Shepard, maître de conférences à l’université Johns Hopkins de Baltimore, spécialiste de la guerre d’Algérie, des questions d’impérialisme et de décolonialités au prisme du genre et des rapports de sexualité.

Vente de livres sur place en partenariat avec la Librairie Adrienne.

PROJECTION le jeudi 29 juin du film The Archivettes à 18h à la Métropole de Lyon en présence Nicole Fernandez Ferrer du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir.

̟̹ ̟̹ ̟̹ ̟̹
̟̹
Exposition du 6 au 30 juin
Visites sur inscription
Standard : 04 78 63 40 40
Métropole de Lyon
20, rue du Lac

Voir moins

Publié le

SAM 3/06 et DIM 4/06 : Les Rencontres Big Tata

Affiche de l'évènement montrant des dessins de livres volant comme des hiboux.

Le réseau Big Tata – réseau des bibliothèques et centres d’archives LGBTQIA+ et féministes – vous invite à ses premières rencontres, le week-end du 3 et 4 juin 2023 à Grrrnd Zéro à Vaulx en Velin.

16 associations et collectifs, 10 villes, 56 bénévoles et militant-es et 13 artistes seront réuni-es à Lyon pour fêter la première assemblée générale du réseau Bigtata.

Big Tata est une plateforme numérique pour la valorisation des mémoires LGBTQI+. La plateforme réunit des collectifs et des associations LGBTQI+ qui mettent à disposition des fonds documentaires et des archives. Chaque membre du réseau est indépendant.

https://bigtata.org/ @bigtataqueer

꧁╭⊱𝕷𝖊𝖘 𝕻𝖆𝖗𝖙𝖎𝖈𝖎𝖕𝖆𝖓𝖙-𝖊𝖘

Archives de derrière les faggot.e.s (Toulouse)
Les Héroïnes (Marseille)
Mémoire des sexualités (Marseille)
Genre de Luttes (Marseille)
Archives LGBTQI (Paris)
Collection BBQ – Bibli lesBi·Bi·Queer itinérante
Espace QG – Bibliothèque Queer & Genre (Bordeaux)
Archives gaies Québec (Montréal)
La boîte sous le lit (Bordeaux)
Queer Code (Montpellier)
Les ouvreurs (Nice)
Mémoires Minoritaires (Lyon)
Bibliothèque du Centre LGBTI (Lyon)
Archives Recherches et Cultures Lesbiennes (Paris)
(…)

꧁╭⊱𝕷𝖊 𝕻𝖗𝖔𝖌𝖗𝖆𝖒𝖒𝖊

𒈝★ Samedi 3 Juin ★𒈝

16h – 20h

Ateliers, tables rondes, stands associatifs, librairie.
(la prog arrive!!)

20h – 2h

Brrrasier Poétique organisée par le Brrrazero
Soirée Textes Voix Musiques Lectures Performances

avec

Stéphanie Vovor + Béatrice Brérot + Garçon Rose + Gorge Bataille & Meryll Ampe + Colza Electric (Al Baylac & Moonki Moonki) + Selia Louise + Sara Mychkine + Llimace + Jam Poétique sur des impros de Satin 2000

𒈝★ Dimanche 4 juin ★𒈝

16h – 18h

Ateliers, tables rondes, stands associatifs librairie.

18h – 20h

Soirée théâtre organisée par le Brrrazero

avec

« Trigger Warning: 13 minutes pour un maillot de bain de la poubelle »
Marlon Brenda

« Pour un temps sois peu »
Laurene Marx

꧁╭⊱𝕷𝖊𝖘 𝕴𝖓𝖋𝖔𝖗𝖒𝖆𝖙𝖎𝖔𝖓𝖘

Les Rencontres Big Tata

Le Samedi 3 juin 2023 de 16h à 2h
et le Dimanche 4 juin 2023 de 16h à 22h

Au Grrrnd Zéro
60 avenue de Bohlen
Vaulx en Velin

L’ENTRÉE DES RENCONTRES
EST À PRIX LIBRE

Les bénéfices des entrées vont aux artistes, aux technicien-nes, aux graphistes et au Brrrazero pour les frais de bouffe, de défraiement, d’impression, de décoration, etc.

NO CB ** CASH ONLY

Contact:

contact@memoiresminoritaires.fr
https://brrrazero.org/
@brrrazero
@bigtataqueer
https://bigtata.org/
https://www.grrrndzero.org/

L’affiche des rencontres Big Tata a été réalisée par Roxanne Maillet.

Publié le

12/05 – Vers la Normativité Queer : rencontre avec Pierre Niedergang

L’association Mémoires Minoritaires est heureuse d’accueillir Pierre Niedergang, doctorant en philosophie à l’Université Paris Nanterre, pour la sortie de son ouvrage Vers La Normativité Queer aux éditions Blast.

« Ce que je propose, c’est une autre approche des politiques et sexualités queers, une approche qui ne se confonde pas avec le refus de toute norme.

‘Le queer’ n’est ni un être ou un état (‘si je suis’), ni le résultat d’une volonté individuelle (‘si je veux’) qui chercherait à affirmer son unicité (‘être unique’).

C’est un ensemble de pratiques et de théories hautement conscientes de notre engoncement dans des normes, conscientes du fait que ces normes façonnent les subjectivités corporelles que nous sommes. Les théories et pratiques queers insistent au contraire sur la production sociale de nos subjectivités et de nos corps. »

La rencontre se déroulera au Café Ponyo,
café bistrot et atelier de réparation féministe,
12 rue de Bruxelles à Villeurbanne,
le vendredi 12 mai à 19h.

Métro: Charpennes
Tramway: Condorcet

Publié le

29&30/04 – ET SI ? Perspectives queer

L’association POUR LA SUITE DU MONDE propose une programmation au croisement de la recherche en sciences humaines, des arts (beaucoup de films, de poésie et de littérature) et des mobilisations citoyennes sur des questions politiques contemporaines.

https://www.facebook.com/recits.pourlasuitedumonde

Le week-end des 29 et 30 avril, nous partons en quête de nouveaux récits, de nouveaux regards, sous des perspectives queer & féministes.

Théâtre de L’Elysée
14 Rue Basse Combalot, 69007 Lyon

Prix libre

Samedi 29 avril

>> 15h-18h : Atelier d’écriture

« Uchronies et Mondes Parallèles » avec Marguerin Le Louvier (auteur, poète, Les Éditions Douteuses)

L’uchronie est un sous-genre de la science-fiction qui réécrit l’histoire à partir de modifications du passé. Et si la civilisation égyptienne antique avait prospéré jusqu’à inventer l’informatique ? Et si les mouvements de Mai 68 n’avaient jamais eu lieu ? À l’image de la série For All Mankind qui imagine une conquête spatiale alternative dans laquelle les femmes et les afro-américains auraient toute leur place, nous imaginerons des récits dans lesquels l’histoire des minorités, du genre et des perceptions aurait pu être tout autre – pour le pire ou pour le meilleur. L’atelier sera nourri des documents du Brrrazero, bibliothèque et centre d’archives LGBTQI.

Prix libre, sur inscription (12 places) : barbe.a.pop@gmail.com

>> 20h30 : Performance 

La Peau Douce (Marguerin Le Louvier / Clément Rossi).

La Peau Douce est une performance « acid poésie » à la croisée du conte pour adultes et du spoken word techno. Elle mêle les textes de Marguerin aux compositions électroniques de Clément. La Peau Douce s’enfonce dans la sexualité comme dans les couloirs du Nostromo d’Alien, explorant dans une langue crue et riche en images les liens entre différentes contre-cultures, du cinéma d’horreur à l’autofiction gay. Pour leur nouvelle création, réalisée avec le soutien de Montevideo (Marseille), le duo s’aventure du coté de l’archéologie fantastique et ésotérique en imaginant des mondes parallèles peuplés de néandertaliens. À moins qu’il ne s’agisse d’un prétexte pour parler de trucs hyper triviaux comme le désir, l’amour ou la difficulté de s’exprimer.

Textes et voix Marguerin Le Louvier / Musique: Clément Rossi

Dimanche 30 avril

>> 16h : Projection débat – Archives des luttes féministes et queer

FILM : « Le jour où j’ai découvert que Jane Fonda était brune » de Anna Salzberg (2022, Fr, 1h24)

« J’interroge ma mère sur son passé féministe, et pourquoi elle a fait un enfant toute seule. Elle ne me répond pas, alors je trouve des réponses ailleurs, dans des archives, auprès d’un choeur de femmes et dans des gestes de cinéma que je fais. Je veux percer le mystère de ma mère, je découvre le mouvement des femmes des années 1970, un cinéma militant féministe, et la femme cinéaste que je suis change. Ainsi, le mode de fabrication de mon film rejoint celui des militantes que je rencontre et témoigne de la transmission d’une mémoire des luttes féministes par la pratique cinématographique collective. » (Anna Salzberg)

Discussion sur l’archive, la mémoire et la transmission des luttes, en présence de la RÉALISATRICE, du collectif Mémoires minoritaires et du Planning Familial.

>> 18h30 : Projection 

FILM : « Faire le bois » de Lola Peuch (2022, Fr, 45 min.)

Depuis la scène d’un théâtre de plein air du Bois de Boulogne, Heden, Claudia et Samantha, travailleuses du sexe, racontent le Bois comme leur lieu de travail. Par-delà leurs récits, les paysages du Bois accueillent la voix-off d’une narratrice queer qui raconte des histoires. Partant de sa création sous le Second Empire, alors en pleine expansion coloniale, pour mieux revenir au présent, elle donne à comprendre le Bois comme une chasse gardée de la haute société française où des travailleuses du sexe se sont fait une place depuis plus d’un siècle.

>> 19h30 : Cantine

>> 20h30 : Carte blanche à MÉMOIRES MINORITAIRES

FILM : Rebel Dykes (2021, Uk, 89 min.) de Harri Shanahan, Siân A. Williams

« Dans le Londres post-punk des années 1980, une poignée de lesbiennes féministes, radicales et en colère assument fièrement leurs désirs et leur sexualité. De là naît un bouillonnement à la fois artistique, créatif et militant dont les échos se font encore entendre aujourd’hui. Rebel Dykes revient sur l’explosion qui s’est produite lorsque le punk a rencontré le féminisme, racontée à travers la vie d’un gang de « gouines rebelles » qui ont bousculé tous les codes, y compris ceux des milieux lesbiens, en se réappropriant l’érotisme, la pornographie ou le SM. Ce documentaire galvanisant donne aussi un aperçu de tous les combats politiques de l’époque : contre les missiles nucléaires de l’OTAN, contre le sida, contre le gouvernement Thatcher et sa « section 28 » visant à interdire la « promotion » de l’homosexualité dans les écoles etc. Mêlant images d’archives rares, entretiens passionnants avec les principales protagonistes et séquences d’animation signées Harri Shanahan, Rebel Dykes regorge d’histoires fascinantes et méconnues, le tout sur une bande-son entraînante.

La magnifique affiche est réalisée par Félicité Landrivon, merci ! https://felicite.land/